Voyager avec des médicaments

By Xavier Van Caneghem le 28/05/2015 in Monde, Voyage
2
69

Emporter des médicaments en voyage n’est pas toujours chose facile, surtout si on envisage de prendre l’avion ou qu’on doit passer la douane. Voici quelques conseils.

1. Le transport

  • Gardez de préférence les médicaments dans leur emballage d’origine avec leur notice d’utilisation.
  • Favorisez les médicaments sous forme solide (pilules, poudre, comprimés, …) plutôt que sous forme liquide (sirops) ou sous forme de suppositoires. 
  • Gardez avec vous les médicaments qui vous sont indispensables ou qui font partie d’un traitement. Mettez-les dans votre bagage à main
  • Pour les médicaments moins indispensables : répartissez-les en partie dans votre bagage à main et en partie dans vos bagages de soute ou dans votre pharmacie de voyage. Ceci vous évitera d’être démuni en cas de vol ou perte de bagage.  
  • Conservez vos médicaments dans de bonnes conditions. Selon le médicament : à l’abri de la lumière, hors de la chaleur, dans un réfrigérateur (ou sac isotherme), …
    Ne laissez jamais traîner des médicaments dans une voiture ou derrière une vitre en plein soleil.

2. Les quantités et la douane

  • Pour les médicaments nécessaires à un traitement : emportez toujours une quantité supérieure à celle dont vous avez besoin pendant la durée de votre voyage. Ceci vous laissera une marge au cas où vous devez retarder votre retour.
  • Si vous emportez des médicaments équivalents à des stupéfiants (morphine, méthadone, …) vous ne pourrez passer la douane qu’avec une quantité correspondant à votre traitement (usage personnel) pendant la durée de votre séjour. Vous devez être détenteur d’un certificat médical ou d’une ordonnance de votre médecin reprenant ces informations. 
  • Si vous passez la douane avec d’autres types de médicaments, la quantité de médicaments emportés doit correspondre à la durée du traitement ou à maximum 3 mois de traitement. Une ordonnance du médecin vous permettra de prouver la durée prescrite. 
  • Attention si vous voyagez vers un pays hors de l’espace Schengen et pays associés : ces pays peuvent avoir une réglementation specifique en terme d’importation de médicaments.
    Informez-vous auprès du consulat du pays concerné ou auprès de votre compagnie aérienne. Une ordonnance du médecin rédigée en anglais (ou en français pour les pays francophones) vous sera utile, voire indispensable, surtout si vous transportez des seringues, des aiguilles ou des produits assimilés à des stupéfiants.

3. Le voyage en avion

  • Consultez avant le départ les recommandations de votre compagnie aérienne ou de l’aéroport de départ. Voyez à ce sujet leur site internet. Certains médicaments (liquides) peuvent être interdits ou soumis à des restrictions. Il en est de même pour les respirateurs à oxygène et les nébuliseurs.
  • Comme indiqué ci-dessus : emportez vos médicaments nécessaires à votre voyage en avion dans votre bagage à main. 
  • Emportez une attestation médicale de votre médecin reprenant la durée de votre traitement, les médicaments prescrits et les doses prévues.
  • Il en est de même si vous devez emporter à bord des seringues ou aiguilles indispensables pour votre traitement pendant le vol. Si tel est le cas, informez-en le personnel de bord.
    Pour info : le personnel de bord n’est pas habilité à administrer des injections !
  • Si vous désirez voyager en avion après une maladie grave ou une opération, ou si vous avez des antécédents médicaux (p.ex. une maladie cardiovasculaire), demandez toujours l’avis de votre médecin traitant avant votre départ. 
  • Evitez d’emporter tout médicament qui doit être gardé au frais, car vous n’aurez pas la possibilité d’utiliser les réfrigérateurs qui se trouvent à bord.

4. Les médicaments urgents à l’étranger

  • Attention si vous avez besoin de médicaments à l’étranger : le nom d’un médicament vendu en Belgique peut avoir un autre nom commercial ou se présenter sous une autre dénomination ou un autre conditionnement à l’étranger. Pour trouver l’équivalent de votre médicament , il vous faudra idéalement la dénomination commune internationale de la substance active (molécule) du médicament. 
  • Une bonne assistance voyage vous aidera à obtenir à l’étranger les médicaments qui vous sont indispensables et prescrits par un praticien si vous ne trouvez pas son équivalent sur place .  

Vous êtes diabétique ? Lisez l’article Voyage et diabète

voyage

Print Friendly

2 Commentaires

  1. Michel 05/06/2015 Réponse

    C’est vrai, il faut pendre tout cela en considération avant de voyager !

  2. Lesne 31/07/2017 Réponse

    Renseignements fournis à propos des médicaments à emporter lors d’un voyage en avion TB et
    explications très claires

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>