Que faire si vous trouvez un animal blessé ?

By Xavier Van Caneghem le 04/10/2016 in Animal, Site Web, Vie quotidienne
0
16

Il peut arriver que vous trouviez dans votre jardin ou sur la route un animal perdu, blessé ou mort.
Quel est dans ce cas la meilleure attitude à avoir ?

1. Vous trouvez un animal domestique perdu (chien, chat)

  • Contrôlez si l’animal porte un moyen d’identification (petit étui avec l’adresse du propriétaire, une identification reprise dans le collier ou la médaille de l’animal, …). Si c’est le cas, vous pourrez prévenir le propriétaire en direct.
  • Si vous n’arrivez pas à identifier l’animal, contactez votre administration communale ou la police. Elle fera le nécessaire pour essayer de trouver le propriétaire, éventuellement avec l’aide d’un vétérinaire (qui disposera d’un lecteur de puce informatique).
  • Vous pouvez aussi consulter les sites spécialisés où les propriétaires peuvent mentionner la disparition de leur animal. Pour les chiens, voyez aussi le site DogID.

Bon à savoir

  • Certains animaux ‘en chaleur’ peuvent s’être éloignés considérablement de leur domicile.

2. Vous trouvez un animal sauvage blessé ou en détresse

Exemples : oiseau ou écureuil blessé, oisillons ou hérissons abandonnés, gibier accidenté, animal sauvage capturé, …

A faire

  • Si l’animal est de petite taille et transportable, mettez-le dans une boîte en carton que vous aurez transpercée de quelques trous (évitez de le mettre dans une cage métallique de sorte qu’il ne se blesse pas) et gardez-le dans un endroit sombre et à température tempérée.
  • Contactez le plus rapidement possible le centre de revalidation le plus proche de votre domicile. Celui-ci vous conseillera et enverra quelqu’un sur place pour transporter l’animal (éventuellement en ambulance vétérinaire) vers un centre où il recevra les soins nécessaires.

A ne pas faire

oiseau

  • Ne forcez pas l’animal à boire ou à manger. Un animal en état de stress peut refuser toute nourriture.
  • N’essayez pas de soigner l’animal avec des médicaments. Certains médicaments administrés aux humains sont nocifs pour les animaux.
  • Ne stressez pas inutilement l’animal en l’exposant à autrui, en le manipulant, en voulant faire des films ou photos avec flash, en faisant du bruit, etc.

Bon à savoir

  • Les centres de revalidation cherchent pratiquement tous des bénévoles ou des personnes qui peuvent se porter volontaire pour le transport d’animaux malades ou blessés.
  • Soyez prudent lorsque vous manipulez l’animal : protégez-vous (gants) et prenez garde à ses réactions (il pourrait s’échapper, mordre ou griffer). Lui couvrir la tête permet souvent d’avoir une réaction moins vive de l’animal capturé.
  • Beaucoup d’animaux sauvages sont protégés. Il est donc interdit pour les particuliers de les garder en captivité (ou, a fortiori, de les tuer).
  • Si vous trouvez un oiseau en détresse, suivez les recommandations de la Ligue pour la protection des oiseaux.

 3. Vous trouvez un animal mort

Vous trouvez un animal mort qui peut constituer un danger ou un risque pour l’environnement ou pour les usagers de la route ? Prenez dès lors contact avec la police locale qui fera enlever la carcasse.

 Liens utiles 

- Les centres de revalidation en Belgique
- Mon animal domestique s’est enfui. Que faire?

vie quotidienne

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>