Insolations et coups de chaleur : quelques conseils

By Xavier Van Caneghem le 01/07/2015 in Enfants, Santé, Vacances
0
19

Les fortes chaleurs de l’été ou les températures élevées présentes dans les pays tropicaux peuvent être la cause d’insolations.
Pourquoi ? Et comment les éviter ?

Coup de soleil – coup de chaleur

Si un coup de soleil touche une partie du corps qui n’a pas été suffisamment protégé des rayons du soleil, provoquant une brûlure de la peau, un coup de chaleur ou une insolation peut avoir des conséquences directes beaucoup plus graves si la victime n’est pas pris en charge rapidement.

La régulation thermique du corps « en panne »

Une insolation intervient lorsque la température du corps (exposé ou non au soleil) augmente au-delà des 40°C et ne parvient plus à se réguler de manière naturelle (entre autre via la transpiration).

Les groupes à risque

  • les bébés et jeunes enfants
  • les personnes âgées
  • les sportifs
  • les personnes malades ou souffrant de certaines pathologies (dont l’asthme, problèmes cardiovasculaires, …)
  • les travailleurs effectuant des travaux (lourds) dans des endroits exposés au soleil ou confinés dans un endroit particulièrement chaud (p.ex. serre, haut fourneau, blanchisserie, … )
  • toute personne faisant un effort physique ou s’exposant à de fortes chaleurs : lors de canicules, d’un séjour dans un pays tropical, d’un bain de soleil non protégé, d’une longue promenade ou randonnée dans des températures élevées, d’une attente dans une voiture ou un train exposé en plein soleil, etc.

Attention: un coup de chaleur peut donc aussi apparaître sans l’effet direct des rayons du soleil !

Les symptômes

Rougeurs, crampes, fièvre (température corporelle de plus de 38°C), peau sèche, fatigue, maux de tête, respiration difficile, somnolence, tremblements, bourdonnements, vertige, rythme cardiaque élevé… Si on n’intervient pas rapidement, ces symptômes peuvent provoquer des convulsions, un évanouissement ou le coma (risque mortel).

Eviter l’insolation

Pendant les périodes les plus chaudes de la journée :

  • évitez l’exposition au soleil, mettez-vous à l’abri à l’intérieur ou à l’ombre
  • évitez les efforts physiques intenses (travaux lourds, efforts sportifs, …)
  • protégez-vous de la canicule (lisez nos conseils en cliquant ici)
  • portez des vêtements amples et légers qui permettent la ventilation
  • protégez la tête (chapeau, casquette, …)
  • protégez la peau (crème solaire)
  • buvez suffisamment d’eau : votre corps peut perdre jusqu’à plusieurs litres d’eau en peu de temps, il est donc indispensable de compenser cette perte. Ne buvez pas de boissons alcoolisées ni d’excitants (café, thé, …). Buvez régulièrement de petites quantités.
  • soyez particulièrement vigilant envers les personnes âgées et jeunes enfants (ce groupe à risque n’a plus ou pas encore une bonne notion de la soif)
  • mangez léger
  • ne restez pas dans une voiture stationnée en plein soleil, n’y laissez ni enfant ni animal de compagnie, ne fût-ce que pour un bref instant : une auto devient un véritable four en quelques minutes même avec une vitre légèrement ouverte!
  • pensez également à protéger vos animaux domestiques (abri, ventilation, eau)
  • l’hydrocution : passer d’une exposition au soleil, durant laquelle votre température corporelle a augmenté, à un plongeon dans l’eau fraîche d’une piscine ou dans la mer peut provoquer un choc thermique. Veillez à diminuer d’abord votre température corporelle (p.ex. mouillez-vous ou aspergez-vous avant le bain)
  • parfois, les hautes températures peuvent s’accompagner d’une augmentation du niveau d’ozone dans l’atmosphère. Dans ce cas, il faut redoubler de vigilance. Suivez attentivement les bulletins météo et les recommandations.

Les premiers secours

En cas d’insolation, il s’agit d’abaisser le plus rapidement possible la température du corps : placez la victime dans un endroit frais, dévêtez-la, appliquez des linges mouillés et frais sur la peau, utilisez éventuellement un ventilateur, faites boire la victime en petite quantité.

Si la température ne descend pas rapidement ou si les symptômes sont graves ou persistent : appelez de suite les services d’urgence.

voyage

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>