GSM au volant: attention danger !

By Xavier Van Caneghem le 14/02/2018 in Mobilité, Site Web
0
2

L’utilisation du GSM au volant: cela vous gêne?

Certains résultats issus de sondages de l’Institut Vias et de la Vlaamse Stichting Verkeerskunde au sujet de l’utilisation du GSM au volant sont éloquents :
A la question “Cela vous agace-t-il que l’automobiliste qui roule devant vous utilise son smartphone au volant ?
La réponse est “Oui” pour 75% des personnes interrogées !

Et cependant, à la question : « Ces 30 derniers jours, avez-vous utilisé un GSM au volant pour téléphoner ou envoyer un SMS ? », 25% des personnes interrogées utilisant un kit mains libres et 8% des personnes n’utilisant pas de kit mains libres ont répondu oui !

Quelques chiffres

  • 20% des personnes utilisant leur GSM au volant, le font pour consulter ou pour rédiger et envoyer un SMS.
  • 1 conducteur sur 6 utilise son GSM sur 1 trajet sur 2 !
  • Cette pratique est la plus fréquente chez les jeunes conducteurs (26 à 35 ans), les conducteurs de voitures de société et ceux qui roulent plus de 30.000 km/an.

Le GSM au volant : un danger mortel

Il est pourtant évident que l’utilisation d’un GSM au volant est dangereuse : elle est à l’origine de 5% des accidents graves, et cause plus de 30 morts par an et plus de 2.500 accidents.

Un conducteur qui utilise son GSM au volant va très rapidement perdre sa concentration. Il devient moins attentif à la route, réagit plus lentement à une situation imprévue, a une conduite plus hésitante et freine plus brusquement (sans anticipation).

La législation

Un automobiliste ne peut pas utiliser de smartphone ou de GSM lors de la conduite de son véhicule, excepté pour appeler ou recevoir des appels téléphoniques par un système main libre monté correctement dans le véhicule.
Encoder ou consulter un message dans un GSM ou smartphone n’est donc pas autorisé pendant la conduite, que vous soyez en route, dans une file ou à l’arrêt devant un feu rouge.

A.R. 01.12.1975 : Arrêté royal portant règlement général sur la police de la circulation routière et de l’usage de la voie publique.
“8.3. Tout conducteur doit être en état de conduire, présenter les qualités physiques requises et posséder les connaissances et l’habileté nécessaires.

Il doit être constamment en mesure d’effectuer toutes les manœuvres qui lui incombent et doit avoir constamment le contrôle du véhicule ou des animaux qu’il conduit.”

“8.4. Sauf si son véhicule est à l’arrêt ou en stationnement, le conducteur ne peut faire usage d’un téléphone portable en le tenant en main.”

La sanction

Les tarifs des amendes correspondent à ceux d’une infraction de deuxième degré. L’amende qui peut vous être infligée si la police constate que vous utilisez un GSM ou smartphone au volant est de 116 EUR si vous vous acquittez directement de l’amende, ou 160 EUR en transaction pénale. Le tribunal de police peut vous infliger une amende allant de 160 EUR à 2000 EUR, ou, selon les circonstances, prononcer un retrait de permis de conduire (a fortiori s’il s’agit d’une récidive).

Attention, car la police peut utiliser des caméras placées dans des véhicules de police ou des véhicules banalisés pour effectuer des contrôles.

Que faire si vous devez consulter vos sms au volant ?

Ne le faites jamais lorsque vous êtes dans la circulation. Rangez-vous sur le bord de la route à un endroit où vous pouvez garer votre véhicule.
Attention, car certains pays sont très stricts en la matière, et le simple fait d’avoir le moteur qui tourne (même garé) peut inciter certains policiers à vous verbaliser !

Note : L’utilisation ou la consultation du GSM ou du smartphone n’est pas seulement « dangereux » pour les conducteurs de voitures, mais aussi pour les cyclistes et les piétons qui, les yeux rivés sur leur écran, ne font plus attention à la circulation !

Lisez aussi :
- Les infractions routières commises à l’étranger
- Oreillettes et écouteurs interdits au volant en France

 

voyage

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>