Rouler sur une route enneigée : quelques conseils

By Xavier Van Caneghem le 20/12/2014 in Mobilité, Mobilité hiver
1
29

Conduire un véhicule sur une route enneigée n’est pas simple, surtout quand on n’a pas l’habitude. Nous vous donnons une quinzaine de conseils utiles.

Circuler sur des routes enneigées en Belgique ou à l’étranger

Chaque année, nous sommes confrontés pendant une période plus ou moins longue à des conditions de routes hivernales obligeant parfois les usagers de la route à conduire sur des routes enneigées, que ce soit en Belgique ou à l’étranger.
Dès lors, à quoi doit-on faire attention lorsqu’on prend le volant dans la neige ?

15 conseils utiles 

  1. Les vêtements : ne vous mettez pas derrière le volant habillé de votre manteau, bonnet, grosses bottes ou gants d’hiver. Ceux-ci seront une entrave pour bien manoeuvrer et vous ne vous sentirez pas à l’aise. En plus, vous risquez d’avoir trop chaud lorsque l’habitacle se mettra à se réchauffer.
  2. Gardez à l’esprit que les systèmes de sécurité présents dans la plupart des véhicules, comme l’ABS, l’ESP et autres systèmes d’antipatinage offrent certes une plus grande sécurité au conducteur en temps normal, mais ne garantissent pas pour autant une conduite ou une tenue de route sécurisée et adaptée à des conditions extrêmes, comme la neige ou le verglas.
  3. Avant de démarrer, assurez-vous que le véhicule soit nettoyé de toute neige, en particulier les vitres, les phares et le toit. Certains trouvent joli ou spectaculaire de rouler avec un toit recouvert de neige, mais celle-ci peut glisser sur la vitre avant du véhicule au moindre freinage et risque de bloquer les essuie-glaces. On imagine les conséquences…
  4. Allumez vos feux de croisement : il est impératif de voir et d’être vu. Ne prenez la route que lorsque les vitres sont entièrement dégivrées et désembuées. 
  5. Au démarrage, l’accélération doit être progressive. Stabilisez l’accélérateur à mi régime, enclenchez la première vitesse (ou le cas échéant, la deuxième) et levez le pied très doucement afin d’éviter de patiner. Gardez les roues dans l’axe de la voiture lors du démarrage. 
  6. Conduire sur une route enneigée nécessite beaucoup de douceur. Le moindre geste brusque au volant, lors du freinage ou lorsqu’on rétrograde peut déséquilibrer le véhicule. 
  7. Gardez vos distances ! Ne perdez pas de vue que sur une route enneigée ou verglacée (et même avec des pneus d’hiver !) le véhicule a besoin d’une distance beaucoup plus grande pour s’immobiliser.

    Vitesse Distance parcourue
    50 km/h 14 m/seconde
    70 km/h 19,4 m/seconde
    90 km/h 25 m/seconde
  8. Freinez en douceur et de préférence en utilisant le frein moteur (en rétrogradant). En cas de freinage brusque, évitez de fixer l’obstacle, mais fixez du regard un point de route plus éloigné et libre. 
  9. Lors de la conduite, passez plus rapidement à un régime de vitesse plus élevé que celui que vous utiliseriez sur une route sèche. Passez par exemple plus rapidement de la deuxième à la troisième vitesse: votre véhicule patinera moins vite lors de l’accélération. 
  10. Ne doublez jamais quelqu’un de plus lent que vous si les conditions de sécurité ne le permettent pas.
    Beaucoup d’accrochages, de dérapages et d’accidents ont lieu lors de dépassement de véhicules d’épandage ! Ne dépassez ce type de véhicule que si les conditions le permettent (idéalement lorsque la route est ni verglacée, ni enneigée). 
  11. Attention aux virages: réduisez votre vitesse sur la ligne droite avant d’arriver au virage et maintenez une vitesse constante (et adaptée) lorsque vous vous trouvez dans le virage. 
  12. Vous n’êtes pas seul sur la route et vous ignorez les capacités de réaction des autres usagers. Il est donc impératif d’anticiper les réactions et les comportements inattendus des autres. 
  13. Si les conditions de routes deviennent trop dangereuses, par exemple lors d’une forte tempête de neige empêchant ou limitant toute visibilité, mieux vaut s’arrêter sur les bas-côtés en allumant ses feux de détresse. 
  14. Ayez votre gsm (chargé) et le numéro d’appel de votre assisteur sous la main. Gardez votre calme, même si les conditions deviennent difficiles. 
  15. Suivez les conseils relatifs à la préparation du véhicule à la saison d’hiver: emmenez les équipements adéquats (grattoirs, dégivreur, etc ) et une couverture ou des vêtements chauds.
    Voyez à ce sujet notre article concernant « Comment protéger sa voiture en hiver » et notre article au sujet des pneus d’hiver et des chaînes à neige.

Lisez aussi le dossier “Sur les routes en hiver”

mobilité

Print Friendly

1 Commentaire

  1. Luc Degryse 14/01/2016 Réponse

    Cela va sans dire … mais c’est encore mieux en le disant !
    Un bon petit rappel est toujours utile.

    Merci d’y avoir pensé.

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>