Tablettes et jeunes enfants : incompatibles ?

By Xavier Van Caneghem on 11/09/2014 in Enfants, Vie quotidienne
1
15

De plus en plus de jeunes enfants sont adeptes de jeux et d’applications sur tablettes électroniques. Est-ce pour eux une bonne chose ou un danger ?

Offrir “le cadeau branché”

Les anniversaires, la St Nicolas et les fêtes de fin d’année incitent beaucoup de parents à acheter des cadeaux “technologiques” et “branchés” pour leurs enfants. Chaque année, de plus en plus de tablettes, ipads et autres consoles tactiles sont offerts à des enfants de plus en plus jeunes.

Est-ce le meilleur cadeau ?

Loin de vouloir lancer une polémique, nous avons rassemblé quelques arguments et conclusions provenant de divers sites et blogs spécialisés où des pédiatres, des psychologues et des parents ont donné leur avis.

Quelques points positifs

  • Les appareils électroniques ont un effet éducatif positif et permettent aux enfants d’approcher la technologie moderne dès leur plus jeune âge.
  • La tablette est un outil complémentaire intéressant aux autres sources de stimulation comme les livres en papier, les jouets, les jeux de société, etc. Une bonne application pourra stimuler l’enfant à découvrir, apprendre et communiquer.
  • Les appareils électroniques permettent de capter l’attention des enfants et de leur fixer certains défis éducatifs (p.ex. réaliser un puzzle) qu’ils accepteront plus facilement qu’en utilisant d’autres outils ou procédés traditionnels.
  • La tablette comme récompense ou comme outil de sanction: comme les enfants adorent ce genre d’outil moderne, certains parents pourront exploiter l’accès aux jeux sur tablette pour récompenser l’enfant ou au contraire pour le “sanctionner” en lui interdisant ou en lui limitant son utilisation.
  • La tablette est un outil qui permet à l’enfant de s’occuper sans que les parents doivent forcément rester à leurs côtés. Elle peut donc être utilisée pour occuper les enfants n’importe où et n’importe quand (à la maison, dans la voiture, au restaurant, etc…).

Quelques points négatifs 

  • La tablette ne remplacera jamais d’autres types d’activités sensorielles (p.ex. regarder autre chose qu’un écran plat, toucher des objets, sentir, goûter, …) ou des activités physiques.
  • L‘enfant risque de passer beaucoup de temps devant son écran, ce qui augmente sa dépendance, surtout s’il a à sa disposition un grand nombre d’applications et de jeux.
  • Tout le temps passé devant une console ou une tablette est du temps pendant lequel l’enfant ne peut pas s’adonner à d’autres types d’activités indispensables à son épanouissement personnel (jeux, contacts sociaux, échanges, et même le sommeil !).
  • Un écran lumineux peut “user” les yeux prématurément, les sons émis par la tablette peuvent éventuellement avoir un effet négatif sur l’ouïe s’ils sont trop forts ou écoutés à travers un casque !

A partir de quel âge ? 

  • Selon la majorité des spécialistes, il n’est pas utile ni conseillé de mettre une tablette “à disposition” des enfants de moins de 3 ans. A cet âge, la tablette n’a aucune valeur ajoutée comparé aux jeux d’éveil classiques.
  • A partir de 3 ans et jusqu’à 6 ans, il n’est pas recommandé de doter l’enfant d’une tablette personnelle. Toute utilisation doit de préférence être accompagnée et limitée dans le temps (selon certains pas plus de 30 min/jour).
  • A partir de 6 ans, il est important de veiller à ce que l’enfant puisse réguler lui-même l’utilisation de la tablette: il doit apprendre à limiter le temps d’utilisation, à varier les applications et à équilibrer ses activités. Dès cet âge, il est important que l’enfant ne devienne pas dépendant. Attention donc à l’usage en journée et la nuit ‘en catimini’ !

Conclusions

L’utilisation d’une tablette n’a pas nécessairement un effet négatif pour autant que :

  • vous choisissiez un appareil et des applications adaptés à l’âge de l’enfant
  • vous sensibilisiez et responsabilisiez l’enfant dès que possible par rapport aux types d’applications utilisées et à la durée (temps maximal par jour). Attention si vous voulez négocier: les enfants sont souvent les négociateurs les plus têtus !
  • vous évitiez le plus possible les applications passives qui ne demandent aucune interaction de la part de l’enfant. N’oubliez pas que la tablette vient souvent s’ajouter à d’autres modes passifs tels que la télévision, les vidéos sur ordinateurs, etc.
  • vous installiez un filtre parental (donc de préférence pas d’accès à internet !)
  • vous incitiez votre enfant à varier ses activités (jeux, sport, contacts avec d’autres, partage, exercice physique ou détente à l’extérieur, etc)
  • que votre jeune enfant comprenne qu’une tablette n’est pas un objet comme les autres puisque fragile et chère : elle ne sert donc pas à (se faire) “taper dessus” ou à utiliser les mains pleines de confiture ou de chocolat !

Lisez aussi l’article : “Puis-je laisser mon enfant surfer librement sur internet ?” 

vie quotidienne

Print Friendly, PDF & Email

1 Comment

  1. Alicia 11/09/2014 Reply

    Indispensable si vous mettez votre tablette à disposition des tout petits: le support tablette pour enfant! C’est un étui qui permet à l’enfant de manipuler la tablette sans risquer de l’abîmer.

Add comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :