Vols et agressions sur la route des vacances

By Xavier Van Caneghem le 14/07/2015 in Europe, Mobilité, Sécurité voyage, Véhicule vacances
0
21

Chaque année, de nombreux touristes se font voler leur véhicule ou des objets de valeur laissés dans leur véhicule ou dans leurs bagages. 
Voici quelques recommandations pour éviter le pire.

Des bandes organisées bien préparées

Dans beaucoup de cas, les actes de vandalisme ou de vols se font par des bandes organisées. Celles-ci ont un mode opératoire bien éprouvé qui cible des véhicules ou des personnes spécifiques (voitures d’une certaine marque, touristes étrangers, …). Ces bandes opèrent temporairement dans un périmètre déterminé avant de déplacer leurs activités dans des endroits où elles ne sont pas (encore) repérées.

Quelques exemples de pièges

  • Le car-jacking après “accident” : votre véhicule se fait percuter par un autre véhicule, vous vous rangez le long de la route pour contrôler les dégâts. Un complice de la partie adverse arrive, s’empare de votre véhicule et prend la fuite. Le fait qu’il y ait un enfant assis à l’arrière ne dissuade pas les voleurs qui abandonnent l’enfant quelques kilomètres plus loin.
  • Le car-jacking sous violence : le conducteur (ou un autre passager) est menacé par une arme et doit abandonner son véhicule. Pour votre sécurité, il vous est conseillé dans ce cas-là de ne pas opposer de résistance. 
  • Le même procédé que ceux évoqués ci-dessus peut bien entendu être utilisé juste pour vous dépouiller de vos bagages, argent ou objets de valeur, sans vol de voiture. 
  • Le faux problème à votre véhicule : une voiture dépassant votre véhicule vous fait signe que vous avez un problème (fuite d’huile, pneu plat, coffre de toit qui se détache, …). Vous serez donc tenté de vous arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence pour effectuer un contrôle. Il s’ensuit une tentative de car-jacking ou de vol de bagages. 
  • Un acte de vandalisme vous obligeant de vous arrêter en urgence : un agresseur jette un objet sur votre voiture (on connaît même le cas de jet d’œufs sur le pare-brise) vous obligeant de ranger votre véhicule sur la bande d’urgence. Il s’ensuit une tentative de car-jacking ou de vol de bagages. 
  • Les faux policiers : des faits de « faux policiers » ont été rapportés dans le sud de la France (zone Paca). Il s’agit d’une bande qui opère la plupart du temps entre 2h et 6h du matin, auprès d’occupants de véhicules sur des zones de parking non surveillées et qui prétextent un contrôle policier antidrogue pour fouiller les bagages et dépouiller les victimes. Ils opèrent dans une voiture banalisée avec gyrophare et ne portent pas les uniformes des forces de l’ordre.

Comment éviter les pièges ?

Les astuces et les pièges utilisés par ces bandes varient et s’adaptent régulièrement à la situation. Il est donc difficile de donner une procédure à suivre qui serait valable pour chaque cas.
S’il ne faut certainement pas céder à la psychose, quelques de règles de base méritent toutefois d’être suivies :

  • Si vous garez votre véhicule, choisissez un endroit public où le contrôle social peut s’exercer ou un parking sous surveillance caméra (c’est p.ex. le cas dans bon nombre de parkings (payants) gérés par une agence). Bloquez le volant, serrez le frein à main, veillez à ce que les fenêtres et le coffre soient fermés. Ne laissez aucun objet de valeur ni sac à main ou argent en vue.
    Certains voleurs disposent d’appareils qui permettent de détecter la présence de pc, même rangés à l’abri dans le coffre !
  • Pour contrôler votre véhicule, favorisez toujours des lieux où il y a suffisamment de passage (aires de parking ou stations-service fort fréquentées) et où une éventuelle agression serait avortée par la présence de témoins ou de caméras de surveillance. Notez la plaque d’immatriculation et la marque de voiture d’un éventuel agresseur et soyez attentif afin de pouvoir donner sa description au cas où… 
  • Lors d’un contrôle, quittez toujours votre véhicule en coupant le moteur, en mettant votre volant en position antivol et en emportant vos clés de voiture ! Ne laissez pas vos clés sur le moteur et ne laissez aucun objet de valeur en vue ou à portée de main.
  • Un contrôle de police se fait habituellement par des policiers en uniforme qui escortent le véhicule vers un endroit qui garantit la sécurité lors du contrôle ou qui a été aménagé par la police pour effectuer un contrôle de routine de plusieurs véhicules d’affilée.
  • Evitez de vous arrêter sur des aires d’autoroutes désertes, a fortiori la nuit.
  • Lorsque le véhicule est à l’arrêt (files, feux rouges, stations-service, …),  ne laissez pas de vitre complètement ouverte : un passant malveillant n’aurait qu’à allonger le bras pour voler un sac ou un objet. 
  • Ne montrez aucun objet visible dans le véhicule qui pourrait attirer la convoitise d’un voleur, même pendant la conduite. 
  • En cas d’agression, de vol ou d’accident (simulé), faites appel aux forces de l’ordre (n°112). Portez plainte.

N’hésitez pas à partager votre expérience et vos bons conseils sur notre blog.

 

mobilité

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>