Le snowboard : préparation physique et prévention

By Xavier Van Caneghem le 21/11/2014 in Santé, Sport, Sports d'hiver
0
25

Vous êtes accro du snowboard ?
Comment faire pour vous préparer à la saison et pour courir le moins de risque ?

Les snowboarders (surfeurs)

Il s’agit en majorité d’un public masculin dont l’âge moyen est de 22 ans.
De manière plus générale, le snowboard attire de nombreux amateurs dans les tranches d’âge de >10 à 20 ans et de 20 à 30 ans. A partir de la trentaine, le ski (re)devient le sport d’hiver le plus populaire.

Les risques

  • Les statistiques des accidents démontrent que le snowboard est 1,5 fois plus risqué que le ski alpin.
  • protection-poignetLa lésion la plus fréquente du snowboard (25% de toutes les blessures) est la fracture du poignet. Elle survient surtout chez les moins aguerris qui se réceptionnent mal lors des chutes en utilisant le talon de leur main. Portez donc de bonnes protections de poignet et apprenez à chuter en sécurité (de préférence poings fermés).   
  • Portez toujours un casque pour vous protéger des traumatismes crâniens lors des collisions et de chutes. Pour les enfants, il est préférable d’attendre qu’ils aient 8 ans pour commencer le snowboard.
    .
    Note : Le port du casque est obligatoire pour les enfants dans les écoles de ski en France, en Suisse et en République tchèque. Il est obligatoire sur les pistes pour les enfants de moins de 14 ans en Italie, en Croatie, en Slovénie et en Espagne, pour les enfants de moins de 16 ans en Autriche (hors Tirol et Vorarlberg). Chaque année, les interventions d’assistance médicale sur les pistes de ski prouvent l’utilité (pour ne pas dire la nécessité) du port du casque. Celui-ci permet de réduire d’un tiers le nombre de blessures à la tête ! Nous préconisons donc dans tous les cas le port du casque par les enfants et les adolescents.
    .
  •  Une autre blessure spécifique du surf concerne la cheville (fracture de l’apophyse externe de l’astragale, nécessitant souvent une revalidation relativement longue).   

La préparation

  • Avant de partir au sport d’hiver,  réalisez votre préparation physique (idéalement 1 ou 2 mois avant de partir) en pratiquant la marche, la natation, le vélo, les rollers, le patinage, … Ces sports vont pouvoir vous donner l’endurance nécessaire à la pratique du snowboard. 
  • Echauffez-vous avant de surfer sur faites des pistes ou des modules faciles: commencez en douceur. Une pratique « à froid » augmente les risques d’accidents musculaires.
  • Demandez conseil aux professionnels en ce qui concerne votre matériel. Une fixation bien réglée évite les entorses en cas de chute. 
  • Pour les débutants, faites-vous encadrer par des moniteurs professionnels pour vos premières heures et apprenez à chuter les poings fermés pour ménager vos poignets. Faites vos premières descentes sur des pistes à pente faible. 

La prévention

  • Beaucoup d’accidents sont liés à la fatigue, n’hésitez pas à vous reposer régulièrement et ne forcez pas, surtout en fin de journée.
  • Mettez une crème solaire avec un indice de protection élevé (n’oubliez pas la nuque), pensez au stick labial et enfin, protégez vos yeux en portant un masque ou des lunettes de ski  (la neige reflète les UV du soleil). 
  • Pour vos vêtements, privilégiez le “système à trois couches” : une couche pour la transpiration, une couche pour votre protection thermique et une couche pour vous protéger des intempéries (et des chutes). Vous aurez également besoin d’un pantalon et de gants adaptés à la pratique du snowboard. 
  • Quand vous surfez, regardez autour de vous et rappelez-vous que le skieur en aval a priorité. Si vous avez des doutes quant à votre capacité à vous arrêter, évoluez sur une piste dégagée. 
  • Ne tentez pas d’épater à tout prix vos accompagnants en tentant de réaliser des prouesses techniques que vous ne maîtrisez pas. 
  • Le surf hors-piste comporte un grand risque d’accident et ne peut être envisagé que si vous avez suffisamment d’expérience et si vous êtes accompagnés de professionnels qui connaissent bien l’endroit et les risques de la montagne. N’oubliez pas d’emporter l’équipement de sécurité indispensable pour faire face à une avalanche.

voyage

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>