Le slow parenting pour développer la créativité

By Xavier Van Caneghem le 11/08/2016 in Enfants, Site Web, Vie quotidienne
0
15

Pendant les vacances chez soi ou à l’étranger, il est parfaitement possible de faire place à un emploi du temps moins chargé favorisant la créativité ou le hasard.

Etes-vous un “parent hélicoptère” ?

Le slow parenting est un mouvement né en réaction à l’attitude de parents hyper protecteurs et hyper contrôleurs de la vie et des activités de leurs enfants. Ces parents sont appelés « parents hélicoptères ». Ils mettent au point un emploi du temps très chargé afin de gérer et de combler au maximum les moments de temps libres de leur progéniture. Eux-mêmes s’y impliquent fortement en participant (souvent) à ces activités ou en organisant leur logistique (p.ex. conduire les enfants d’une activité à l’autre).

Le slow parenting réagit aussi à la tendance éducative de la société moderne selon laquelle ne pas avoir un agenda rempli par un tas d’occupations professionnelles, sociales, sportives ou autres est une perte de temps et ne permet pas à l’individu de se développer dans le plus grand nombre de disciplines possible.
Pour les parents adeptes du slow parenting, il est cependant important de lever le pied de temps en temps et de se mettre au rythme de son enfant, de percer ses (nouveaux) centres d’intérêts et de l’accompagner dans une approche éducative qui lui permet de s’épanouir librement.

Vivre au ralenti le temps des vacances
pour développer sa créativité

Favoriser la créativité :
L’astuce est de laisser le temps aux enfants de trouver de par eux-mêmes une occupation.

occupation_enfantDébuter la journée sans activité programmée préalablement. Certains enfants diront d’abord qu’ils s’ennuient et solliciteront une solution de la part de l’adulte. Mais très souvent, après quelques dizaines de minutes, ils trouvent eux-mêmes une occupation qui développera leur créativité. Il faut pour cela leur laisser suffisamment de liberté et leur permettre d’utiliser leur chambre (de jeu) ou l’une ou l’autre pièce de la maison ou une partie de jardin comme terrain de jeu et leur laisser à disposition des objets (ou outils) qui leur permettront de construire leur univers ou de jouer.

Les pédagogues affirment qu’un enfant remplira rapidement son « emploi du temps » par des projets ou activités qu’il aura lui-même élaboré, seul ou avec ses copains…

Se sentir libre:
Notre société voit croître le sentiment d’insécurité. Beaucoup de parents ne se sentent tranquilles que lorsqu’ils ont en permanence le sentiment de contrôler la localisation et l’occupation de leur enfant. Pourtant, laisser un peu de liberté permettra à l’enfant de s’autoréguler et d’estimer les risques ou les dangers. Le degré de liberté doit bien évidemment être défini selon l’âge et la maturité de l’enfant.

Prendre l’initiative :
Laisser l’enfant prendre l’initiative des activités familiales de la journée. Il se sentira responsable du choix des activités et de leur bon déroulement.

Se retrouver en famille :
Prenez le temps de préparer les repas ensemble, de manger tous réunis autour de la table familiale, de faire une activité familiale (jeu de société, escapade, ..).

Combattre la passivité :
Réduisez le temps passé à regarder passivement la télévision, ou le temps passé à jouer des jeux sur tablettes ou consoles, càd évitez au maximum les occupations passives et favorisez les activités créatives, de préférence à l’extérieur.
Lisez aussi : Tablettes et jeunes enfants: incompatibles ?

Quelques idées

  • observation de la natureDonner une chance au hasard en partant en  promenade sans but précis, flâner en pleine nature où l’observation aura une place majeure.
  • Briser les habitudes en organisant un pique-nique ou une petite fête entre amis.
  • Se laisser emporter par l’envie d’une activité soudaine et non programmée.

Lisez aussi :
“5 activités pour enfants complétement fun”
10 idées pour passer ses vacances chez soi
“La pâte à sel : une occupation idéale pour les enfants”

Partagez votre expérience

N’hésitez pas à partager votre expérience du slow parenting dans ce blog ou à y donner des idées qui pourraient inspirer d’autres parents.

Note : Cet art de vivre au ralenti et de profiter autrement du moment présent, se retrouve aussi dans le Slow Food.

voyage

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>