Les réflexes à avoir lors d’une catastrophe naturelle

By Xavier Van Caneghem le 15/05/2015 in Monde, Sécurité voyage, Voyage
0
27

Aucun habitant de notre planète, et a fortiori aucun voyageur, n’est à l’abri d’un cataclysme ou d’une catastrophe naturelle : grande inondation, raz de marée, typhon, tsunami, cyclone, ouragan, tornade, tremblement de terre, éruption volcanique, glissement de terrain, …

Vivre (et survivre à) une telle expérience est souvent très traumatisant.
En tant que voyageur, on se sent davantage démuni, isolé et livré à soi-même lorsque l’événement a lieu loin de chez soi. Il s’agit donc d’avoir les bons réflexes.

Les réflexes à avoir lors d’un cataclysme

1. Protégez-vous

  • Si l’événement est prévu et annoncé à l’avance (p.ex. le passage d’un ouragan, une éruption volcanique, …), il est important d’anticiper, de vous mettre à l’abri ou même de quitter les lieux. Suivez à ce sujet les recommandations des autorités locales et les bulletins d’information. Si vous voyagez avec un tour-opérateur, celui-ci pourra vous renseigner ou vous conseiller sur la poursuite de votre voyage.
  • Lors du déclenchement d’un cataclysme, votre premier réflexe et votre instinct de survie vous inciteront à vous protéger et à vous mettre à l’abri : pensez à votre vie (et non aux biens matériels que vous emportez), à celle des personnes qui vous accompagnent, aux personnes se trouvant autour de vous. Si vous avez trouvé un endroit sûr, ne sortez de votre abri que lorsque le cataclysme est terminé. Efforcez-vous de garder votre sang froid.
  • Si le cataclysme vous a bloqué (dans un abri), tâchez de manifester votre présence au monde extérieur.

2. Suivez les procédures d’urgence

Le cataclysme ayant pris fin, conformez-vous aux directives des services d’urgence ainsi qu’aux ordres et aux procédures mises en place par les autorités locales.

3. Manifestez-vous

  • Si possible, essayez d’avoir toujours sur vous vos documents d’identité, un moyen de communication (gsm), un peu d’argent, …
  • Lors d’un cataclysme de grande ampleur (ayant fait plusieurs victimes ou ayant entraîné la mort de plusieurs personnes), il est important de faire savoir aux autorités locales et belges ainsi qu’à votre famille en Belgique quel est votre état de santé. Ceci n’est cependant pas simple lorsque les moyens de communications sont fortement perturbés.
     - Essayez de contacter le plus rapidement possible votre famille ou vos contacts en Belgique.
    -  Si les communications vers l’étranger sont difficiles, tâchez de contacter le poste diplomatique belge le plus proche (ou à défaut un poste diplomatique d’un état de l’Union Européenne) afin de les informer de votre présence.
    - Faites de même si vous êtes enregistré comme résident belge dans le pays sinistré. 
  • Les voyageurs belges partant vers un pays hors de l’Union Européenne ont la possibilité de s’inscrire sur le site “Travellers Online”  https://travellersonline.diplomatie.be/ du ministère des affaires étrangères. Grâce à cette inscription, le consulat sur place est au courant de leur présence et peut plus facilement les informer et les aider en cas de problème majeur.

  • Lors de grandes catastrophes, il n’est pas rare que le Ministère des affaires étrangères organise un rapatriement groupé des victimes et des autres ressortissants belges se trouvant sur place. C’est pourquoi il est important pour le consulat belge local de pouvoir vous localiser et de garder un contact avec vous.
  • Il est également primordial pour vos proches restés au pays d’être informés et rassurés sur votre sort. Essayez dès lors par tous les moyens de communication dont vous disposez d’entrer en contact avec eux (téléphone, réseaux sociaux, internet, …), éventuellement par l’intermédiaire d’un correspondant sur place.
  • Lors de catastrophes de grande ampleur, Google active son site Google Person Finder sur lequel les victimes peuvent se manifester et les personnes à la recherche de personnes sinistrées ou disparues peuvent envoyer un descriptif de la personne recherchée.

4. Prévenez votre assisteur

  • Si vous êtes blessé lors du cataclysme, faites d’abord appel aux services d’urgences présentes sur place.
    Informez par après dès que possible votre compagnie d’assistance voyage. Celle-ci prendra les mesures nécessaires et pourra envisager un rapatriement éventuel.Elle pourra aussi garder un contact avec la famille restée en Belgique, et aider et conseiller la victime.
    .
    La compagnie d’assistance sera toutefois tributaire de la situation sur place, des possibilités d’intervention de ses correspondants, des décisions et des mesures prises par les instances locales, des possibilités de transport et, le cas échéant, elle tiendra compte des moyens mis en œuvre par les autorités belges si celles-ci décident de mener une action de rapatriement groupé (du type B-Fast).
  • Un cataclysme vous empêche d’entreprendre votre voyage de retour vers la Belgique et vous ne pouvez pas faire appel à l’aide d’un touropérateur ou d’une compagnie aérienne? Les contrats d’assistance d’Europ Assistance permettent dans ce cas d’obtenir une intervention financière pour les frais supplémentaires de logement sur place et de transport de et vers l’aéroport ou la gare ferroviaire.

 

.
voyage

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>