Psicobloc, VTT, spéléo et parapente à Majorque

By Tom de Dorlodot le 27/10/2017 in Europe, Site Web, Sport, Voyage, Voyages et aventures
0
3

Dans le présent article, Tom de Dorlodot, aventurier et parapentiste de renom nous évoque la période qu’il a passée à Majorque avec les participants du Lotto Young Adventurers.

Les Lotto Young Adventurers

Pour cette troisième édition du Lotto Young Adventurers, nous avons emmené les gagnants de notre concours sur l’île de Majorque en Espagne. Pendant 2 semaines consécutives, Search Projects a accueilli, sur le voilier du même nom, les 2 groupes de 4 jeunes, francophones et ensuite néerlandophones, qui ont remporté le concours. Nous leur avions préparé un programme sur-mesure, un concentré d’aventure axé sur la découverte d’activités et de sports un peu hors du commun. C’était une expérience inoubliable, pour eux comme pour nous. Les médias ont d’ailleurs joué un rôle important puisque les expéditions du Lotto Young Adventurers étaient relayées sur Studio Brussel et Radio Contact.

L’île de Majorque

Majorque

Majorque est un petit coin de paradis, une destination idéale pour l’aventure et le sport, et l’une de mes favorites en Europe. La météo est généralement clémente, les tickets d’avions et le prix de la vie sur place sont très abordables et les Espagnols sont vraiment accueillants.
J’aimerais partager avec vous quelques conseils et nos bons plans un peu secrets sur place …

4 sports originaux à pratiquer sur l’Île

1. Le psicobloc


Le psicobloc, c’est l’escalade sans corde au-dessus de l’eau avec la mer comme seul filet !

Mon ami Miquel Riera a inventé le terme « psicobloc » vers la fin des années ’70. A l’époque il était lassé de répéter les mêmes voies sur les parois proches de son village et est parti en mer voir ce qu’il pouvait y trouver. Avec quelques amis, ils ont ouvert des centaines de nouveaux spots et il est aujourd’hui reconnu mondialement comme une légende vivante de ce sport. Miquel a accepté de guider les Lotto Young Adventurers lors d’une journée d’initiation au psicobloc. Cela ne s’improvise pas. Je vous conseille d’ailleurs de le contacter si vous voulez tenter le coup.

Voici déjà quelques conseils :

  • Ne partez jamais seul. Idéalement il faut être accompagné d’un guide avec un bateau. Souvent les sites ne sont accessibles que par la mer.
  • Vérifiez l’état de la mer. Cela peut être dangereux s’il y a de la houle car les vagues se fracassent avec force sur les rochers. Il vaut mieux privilégier une journée calme et sans vent. Le site www.windguru.cz est assez précis pour prévoir le temps dans la région.
  • Prenez un masque avec vous et vérifiez la profondeur de l’eau sous les rochers que vous allez escalader (privilégiez les zones répertoriées par les locaux).
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de méduses ou des oursins dans le coin (c’est assez douloureux …) et évitez de toucher et d’abîmer le corail.
  • Partez bien équipé, idéalement avec des chaussons d’escalade en matière synthétique (le cuir rétrécit quand il est mouillé), avec de la magnésie en poudre et avec de la crème solaire éco friendly.
  • Privilégiez des voies faciles au début et ne montez pas trop haut trop vite. Le fait de porter un Lycra permet de se protéger un peu contre des chutes et éventuels « plats » douloureux sur l’eau …

Le jeu est stressant mais c’est vraiment sympa.

Vous pouvez sans problème contacter Miquel de ma part via son blog : http://miquelriera-psicobloc.blogspot.com.es/p/home.html.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2. La spéléologie dans les Cuevas del Drach

L’Île de Majorque regorge de grottes et de cachettes sous-terraines. L’histoire nous dit que certaines de ces grottes étaient utilisées par des pirates comme le fameux Barbe Rousse pour cacher les butins dérobés sur les villages côtiers de la Méditerranée. Aujourd’hui, la plupart des grottes sont connues et plus ou moins accessibles. Les Cueves del Drach sont l’une des plus visitées par le public et totalement sécurisée. http://www.cuevasdeldrach.com/fr/

Pour les plus aventureux d’entre vous, cela vaut la peine de partir à la découverte d’une grotte moins commune, mais alors en étant absolument accompagnés par un guide local.

Pour réveiller l’explorateur qui sommeille en vous, je vous conseille de découvrir la Cueva des Coloms à côté de la Cala Vasques. Pour atteindre l’entrée de la grotte il faut nager 200 mètres et ensuite se glisser dans un tunnel assez étroit. Juste assez pour passer. L’intérieur est superbe et les parois sont couvertes de stalactites. Il y a plusieurs itinéraires possibles, c’est un grand labyrinthe … Celles et ceux qui me lisent et qui ne sont pas claustrophobes se feront vraiment plaisir !

Quelques conseils pour que votre exploration se déroule dans les meilleures conditions :

  • Prenez un guide ! L’équipe de Skualo est top, sympa et très professionnelle. Ils ont plus de 20 ans d’expérience dans le domaine … https://www.skualowatersports.com/adrenaline-activities/the-sea-cave/
  • Il est impératif de vérifier l’état de la mer avant de se rendre sur place. Une houle importante pourrait vous bloquer à l’intérieur.
  • Il est obligatoire de porter un casque et de se munir d’une lampe torche (en s’étant assurés au préalable d’avoir des batteries pleines).
  • Je vous conseille de porter une combinaison en néoprène (même de type shorty) et des chaussons car l’eau est assez froide à l’intérieur. Le guide pourra sans problème vous fournir l’équipement nécessaire).
  • Prenez un sac étanche pour protéger les appareils photos, téléphones et un bon paquet de biscuit … ;)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3. Le VTT dans la Sierra de Tra Muntana

Majorque est assez connue des cyclistes passionnés. Des sportifs aguerris viennent d’ailleurs des quatre coins de l’Europe pour rouler sur les sentiers de l’Île. Surtout en automne et en hiver, lorsque la météo est beaucoup plus clémente que chez nous dans le Nord.

Dans le passé, les routes asphaltées étaient rares et les locaux se déplaçaient principalement à pied ou à cheval. Les sentiers caillouteux sont toujours intacts et font aujourd’hui le bonheur des randonneurs et des cyclistes. Nous avons passé une journée incroyable entre mer et montagne à dévaler les chemins perdus de la sierra de Tra Muntana. Notre guide, Adria, connaissait mieux que quiconque les petits recoins isolés et il nous a fourni un matériel à la pointe. Pour les moins sportifs, il est même possible de louer des VTT électriques. Ce qui facilite beaucoup l’effort à fournir. C’est vraiment un beau moyen de découvrir l’ile. Vous pouvez contacter Adria de ma part via son adresse email : nabicor@gmail.com 

  • Lorsque vous louerez VTT, on vous fournira un casque. Surtout, portez-le et veillez à ce qu’il soit bien ajusté. Personnellement j’aime aussi porter des gants, une veste légère à longues manches et un pantalon. Une mauvaise chute est vite arrivée.
  • Prenez de l’eau en suffisance car l’effort conjugué à la chaleur auront vite fait de vous déshydrater.
  • Prenez une carte avec vous ou un bon GPS pour éviter de vous perdre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4. Le parapente sur la montagne de Alfabia

Vous le savez, je ne vais nulle part sans ma voile et j’adore partager ma passion … Nous avons donc emmené les Lotto Young Adventurers faire un vol en parapente. Majorque est une île montagneuse et donc un terrain de prédilection pour ce beau sport aérien. Il y a quelques sites répertoriés et même une petite école basée à Soller.
Mon ami Cesar Canudas est un pilote de renommée internationale et il connait son ile par cœur. Il peut vous emmener en toute sécurité pour un vol biplace d’une trentaine de minutes du sommet de l’Alfabia à l’atterrissage dans les prés du magnifique hôtel Ca N’Ai. (Je vous conseille de déjeuner sur place, la cuisine est top !). Voici ses coordonnées : Cesar Canudas : +34 672 690 375. Dites-lui que vous venez de ma part, il fera durer le vol plus longtemps que d’habitude … ;)

  • Prenez un petit pull et des gants car il peut faire assez frais quand on est en l’air.
  • Portez des baskets ou même des chaussures hautes pour protéger vos chevilles à l’atterrissage. Il est interdit de voler avec des sandales ou chaussures ouvertes.
  • Portez des lunettes de soleil et mettez de la crème solaire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lisez les aventures de Tom de Dorlodot dans le dossier “Voyages et aventures” et suivez-le sur son site.

Print Friendly

À propos de l'auteur

Tom de DorlodotVoir tous les posts par Tom de Dorlodot
Athlète & entrepreneur. Job : aventurier, pilote de parapente et de paramoteur. Leader de l’équipe SEARCH Projects. Études : Baccalauréat encommunication et master en photographie & cinéma. Parcours : Expéditions et vols-bivouac en parapente et paramoteur dans plus de 40 pays (Pakistan, Mali,Pérou, Polynésie française…). 5 participations au Red Bull X-Alps (une des courses d’aventure les plus exigeantes au monde).Création du projet Lotto Young Adventurers (2015) et de Search Projects (2011), qui est un hub d’experts liés au monde de l’aventure.

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>