Le motard Info Trafic d’Europ Assistance

By Xavier Van Caneghem le 10/09/2014 in Europ Assistance, Mobilité, Motards
0
56

Vous circulez quotidiennement sur les routes de Bruxelles et de sa périphérie en écoutant la radio? Dans ce cas, vous l’avez sans doute déjà vu ou entendu !

Qui est le Motard d’Europ Assistance ?

Il sillonne les routes encombrées de la capitale par tous les temps, le matin et en fin d’après-midi pour vous informer en direct des conditions de circulation à Bruxelles et dans sa périphérie.

Il prend le pouls de la circulation du lundi au vendredi et transmet ses “Infos Trafic” en direct au Centre Perex et à la RTBF (Vivacité, Viva Bruxelles, Classic21 et La Première).
Pendant la saison radio 2014-2015, vous le retrouverez en direct dans l’émission “Bruxelles Matin” vers 7h10, 7h40, 7h55, 8h20 et 8h40, et l’après-midi dans l’émission “Bruxelles Aller-Retour” et “5 à 7″ vers 16h45, 17h13, 17h35…
Au besoin, il sera là aussi à d’autres moments de la journée s’il y a de gros problèmes sur les routes. 

Serge se présente

Il se présente et nous explique les particularités de sa mission :

Motard et moniteur

Serge« En plus d’être le “Motard d’Europ Assistance“,  je suis aussi moniteur de “moto et auto école”. Ma collaboration avec Europ Assistance a débuté en 2007. Parfois, les horaires et les conditions météo rendent le travail difficile, mais j’adore ce que je fais. De plus en plus de gens me reconnaissent ou reconnaissent ma moto et me saluent dans les files. C’est sympa !  

Je roule pour Europ Assistance 6 heures par jour, tous les jours de la semaine hors week-ends, jours fériés et vacances scolaires. Ma journée commence tôt, car mon premier passage en direct à la radio à lieu juste après 7h. Je me lève de bonne heure, écoute les premières infos trafic, appelle le Centre Perex et pars ensuite vers un premier point noir de la journée pour faire une évaluation de la situation. Quand je suis dans un bouchon, j’évalue la longueur des files dans un sens comme dans l’autre, j’essaie de voir quelles routes environnantes sont affectées et s’il y a des itinéraires de contournement possibles, puis je transmets ces informations à la radio. Ma mission ne consiste pas à faire des dépannages.
Il arrive aussi parfois que des amis ou contacts m’appellent pour me signaler un accident ou un problème de circulation.

Ma moto 

Motard

Pendant presque quatre ans, j’ai roulé sur un gros scooter Suzuki Burgman 650. Depuis peu, je suis passé à un plus gros calibre aux couleurs d’Europ Assistance et de la RTBF.

Une mission quotidienne pas toujours facile

L’avantage de la moto dans les embouteillages va de pair avec une de ses plus grandes difficultés: se faufiler prudemment entre les voitures en faisant très attention à ceux qui pourraient brusquement changer de file. Je touche du bois: depuis toutes ces années,  je n’ai encore eu aucun souci.

Mais ce n’est pas la seule difficulté. Lorsque je passe sur antenne, je suis bien souvent sur l’autoroute et pour que ma voix soit audible à la radio, je dois trouver un endroit pour m’arrêter, ce qui est en principe interdit sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute. La police à déjà eu l’occasion de me le rappeler !

Il faut aussi respecter les limitations de vitesse malgré l’urgence de ma mission. Depuis plus de 7 ans, je n’ai été flashé que deux fois pour un excès de vitesse de 4 km/h… ! 

L’attitude des automobilistes peut être très sympa, car beaucoup me connaissent par la radio. Mais malheureusement, je constate souvent que certains d’entre eux commettent des imprudences.  Bon nombre de conducteurs belges ne sont pas encore tout à fait disposés à “partager” la route avec les motards. 

Une petite anecdote

En 2010, j’ai dérapé et suis tombé dans la neige. C’est la seule chute que j’ai faite depuis le début de mes missions. Le problème était que la chute a eu lieu quelques secondes avant mon point trafic à la radio. J’ai donc parlé couché dans la neige, en plein milieu du Boulevard du Souverain, mais sans rien dire, bien entendu, de ce qu’il m’arrivait. Il faut toujours rester positif  ! »

Vous rencontrez Serge sur la route? 
N’hésitez pas à lui faire un petit signe sympa de la main.

Lisez aussi notre Dossier “Motards”

 

mobilité

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>