Les infractions routières commises à l’étranger

By Xavier Van Caneghem le 20/04/2015 in Europe, Mobilité, Véhicule vacances
10
106

Vous avez commis une infraction au code de la route à l’étranger et recevez la contravention chez vous en Belgique ? Devez-vous la payer ?

Une coopération européenne étendue

Depuis quelques années, notre pays coopère avec d’autres états européens pour l’échange des données des inscriptions de l’immatriculation des véhicules afin de faciliter la perception des amendes des infractions routières.

Si lors d’une infraction routière à l’étranger, un automobiliste n’est pas invité à payer toute de suite son amende aux autorités de contrôle sur place, il n’est pas exclu qu’il reçoive l’amende chez lui (beaucoup plus tard) à son adresse privée.

Cette réglementation a été instaurée suite à une directive européenne de 2011 (2011/82/EU).
Le document envoyé au contrevenant doit mentionner dans la langue d’inscription du contrevenant de quelle infraction il s’agit (le Procès Verbal ne doit pas être traduit, mais bien la description du type d’infraction), les modalités du paiement et la procédure à suivre en cas de contestation.

Que se passe-t-il en cas de non-paiement de la contravention ?

Au sens de la loi belge, si la modalité énoncée ci-dessus relative à la traduction n’est pas respectée (*), le contrevenant n’est pas tenu de s’acquitter de l’amende qui lui a été envoyée à son domicile privé. Mais il doit savoir que ceci n’implique pas pour autant que l’amende en question soit annulée dans le pays où l’infraction a été commise.
Concrètement, cela veut dire que s’il est contrôlé ultérieurement sur le territoire du pays où il a commis l’infraction, le contrevenant risque toujours de devoir y payer l’amende, majorée éventuellement de frais additionnels.

Le meilleur conseil est donc de payer la contravention, sauf si vous disposez de suffisamment de preuves pour la contester.

Par ailleurs, il n’est pas exclu que les autorités du pays où l’infraction a été commise mandate le pays de résidence du contrevenant à encaisser l’amende. 

Bon à savoir : Dans certains pays, comme en France, le paiement immédiat ou rapide de l’amende donne droit habituellement à un « tarif réduit » !
En cas de retard de paiement, l’amende peut être fortement majorée.

Excès de vitesse : de plus en plus de véhicules flashés en France

Depuis quelques années, la France compte de plus en plus de radars mobiles. Ils sont installés à bord de véhicules banalisés qui roulent dans le flot de circulation. Chaque année, ces radars flashent plusieurs centaines de milliers d’automobilistes, dont une grande partie de véhicules immatriculés à l’étranger. Ces radars sont indétectables car ils sont cachés derrière la plaque d’immatriculation. La technique est simple : si la voiture de police roule à la vitesse maximale autorisée, tous les véhicules qui la dépassent sont automatiquement flashés. Ces radars sont capables de flasher les dépassements, mais également en approche. Cela signifie que les radars peuvent aussi flasher les voitures qu’ils croisent en sens inverse si celles-ci dépassent la vitesse maximale autorisée.

Comparativement aux radars fixes, ces radars mobiles ont une plus grande efficacité : 66% des photos des radars mobiles sont utilisables contre 60% pour les radars fixes.
Les grands excès de vitesse (plus de 50km/h que la vitesse autorisée) représentent 1% des flashs effectués par les radars mobiles contre seulement 0,2% pour leurs aînés fixes. La majorité des flashs concernent des excès de vitesse plus “modérés”.

Outre ces radars mobiles, les routes françaises comptent plusieurs centaines de radars semi-mobiles installés le long des routes et des chantiers, ainsi que de faux radars de dissuasion et de sensibilisation.

Note: Attention, certains systèmes de détection ou d’avertisseurs de radars utilisés par les automobilistes – y compris les systèmes GPS – sont interdits dans de nombreux pays européens (il existe des règles spécifiques selon les pays) et peuvent vous exposer à de lourdes amendes.

Conseil : N’égarez pas le procès-verbal que avez reçu de l’étranger. Il est très difficile, voire impossible, d’en obtenir une copie auprès de l’administration. Vous serez dès lors obligé d’attendre un nouvel avis de paiement… avec majoration!

Liens utiles :
- Délais de prescription des délits et contraventions en France 

- Sanctions des conducteurs étrangers en cas d’infraction en France

Lisez aussi : Les règles de circulation à l’étranger

mobilité

Print Friendly

10 Commentaires

  1. Élise 24/08/2015 Réponse

    Merci pour ces informations! je n’étais pas au courant qu’on peut obtenir un tarif réduit avec un paiement rapide…

  2. Fred 11/12/2015 Réponse

    J’ai un pv de 2013 en France ( flash) ma question quesque je risque en cas de contrôle en France ? Et y a t’il un délai pour pouvoir réclamer mon amende ? Merci

    • Auteur
      Blog Europ Assistance 11/12/2015 Réponse

      Si en France, la durée de prescription est normalement de 1 an, pour des amendes envoyées par un pays vers un ressortissant d’un autre pays, il n’y a – a priori – pas de prescription.
      Si vous êtes contrôlé sur le territoire français, vous risquez donc toujours de devoir y payer l’amende, majorée éventuellement de frais additionnels et ce pour autant que vous soyez toujours repris dans le système informatique du pays.

  3. Manu 28/07/2016 Réponse

    Bonjour, mon papa s’est fait flasher à 56km/h, ramené à 51km/h là où la limite était de 50km/h. Montant de l’amende forfaitaire: 135€ (amende minorée: 90€)… C’est vraiment démesuré… Qu’en pensez-vous?

  4. ausloos 26/08/2016 Réponse

    mais je n’(ai reçu le pv qu’ en revenant hors delai “rapide pour payer”

    je ne pouvais meme pas deviner avoir été flashé ; je n’ ai pas sans doute ralenti assez vite à un panneau 90 ‘(faire du 97 monrte que je ralentissais de 120, non?)

    • Auteur
      Xavier Van Caneghem 26/08/2016 Réponse

      Nous comprenons votre déception, mais ce sera aux autorités compétentes de trancher sur la base de vos objections ou preuves éventuelles..

      L’équipe Europ Assistance

  5. Dominique Van Loy 17/10/2016 Réponse

    J’ai perdu mon invitation à payer une amende pour excès de vitesse en France. A qui m’adresser?

  6. Dominique Van Loy 18/10/2016 Réponse

    Merci pour votre réponse.
    Pour info, je les ai appelés, mais comme tout est complètement automatisé, ils n’ont pas accès aux données personnelles, et donc nous sommes obligés d’attendre le prochain avis de paiement avec majoration cette fois. C’est râlant !

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>