Comment éviter la surchauffe de votre voiture ?

By Xavier Van Caneghem le 02/07/2015 in Mobilité, Véhicule vacances
0
34

Par temps très chaud et/ou lors d’arrêts prolongés dans les files, il est possible que votre moteur surchauffe.
Que faire ?

Les bons réflexes pour éviter la surchauffe du moteur

1. La prévention

  • Comme pour tout type de problème, mieux vaut prévenir que guérir. Si vous comptez utiliser votre véhicule pour parcourir de nombreux kilomètres par temps chaud (p.ex. départ en vacances) ou si vous risquez d’être bloqué dans des files dans les mêmes circonstances, contrôlez ou faites contrôler (par votre garagiste) le niveau de liquide de refroidissement. Profitez-en pour faire contrôler également le bon fonctionnement de votre ventilateur et du thermostat et le niveau d’huile.
  • Ne mettez pas votre système airco sur une position maximale lorsqu’il fait très chaud. Non seulement vous vous épargnerez ainsi un éventuel “choc thermique” lorsque vous quitterez votre voiture, mais en plus vous éviterez la surchauffe du moteur. Il suffit de régler la température intérieure du véhicule à quelques degrés de moins que la température extérieure (ou idéalement entre 20 et 25°C) pour avoir le sentiment de fraîcheur. Ne perdez pas de vue que l’utilisation de l’airco met votre moteur à rude contribution et vous fait consommer plus de carburant.
  • Si votre moteur commence à chauffer pendant la route : actionnez votre chauffage, faites souffler l’air chaud à fond dans le véhicule et évacuez la chaleur en ouvrant les vitres. La température élevée du moteur pourra ainsi partiellement se libérer via l’habitacle de la voiture.

2. La surchauffe pendant la conduite

Si vous constatez que le refroidissement ne fonctionne plus correctement et que votre moteur présente des signes de surchauffe (via l’indicateur sur votre tableau de bord) :

  • Arrêtez-vous sur le bord de la route avant que l’aiguille ne passe dans le rouge et coupez le moteur. Ignorer le problème de surchauffe ne ferait qu’augmenter le risque ultérieur d’un problème mécanique majeur.
    Endossez votre gilet fluo, indiquez votre présence en plaçant le triangle de sécurité et ouvrez le capot. 
  • Attendez que le moteur ait pu refroidir (15 à 30 minutes !) avant de contrôler le niveau du liquide de refroidissement.
    Attention : soyez très prudent lors du contrôle. Ne le faites que lorsque votre moteur a pu se refroidir, car le circuit de refroidissement est sous pression et vous risqueriez de vous brûler par le liquide qui s’échappe lors de l’ouverture. Utilisez un chiffon pour dévisser prudemment le bouchon du radiateur et protégez votre bras (il est possible que la pression cause un petit sifflement lors de l’ouverture). 
  • Remplissez le radiateur avec le liquide de refroidissement adéquat, faites tourner le moteur quelques minutes et contrôlez à nouveau le niveau. 
  • Si le niveau du liquide de refroidissement est très bas, il est possible qu’il y ait une fuite. Contrôlez ou faites contrôler (garagiste) les raccords et conduites et remplacez-les si nécessaire.

 Tout ceci vous semble compliqué ? N’oubliez pas que votre assisteur est là également pour vous aider !
.

mobilité

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>