Etudes et Erasmus : petits conseils d’une étudiante

By Xavier Van Caneghem le 28/08/2014 in Jeunes, Voyage
0
68

Chaque année, des centaines d’étudiants belges partent à l’étranger en Erasmus. Pour eux, ce séjour est une grande aventure. Une étudiante nous donne ses bons plans.

Brève présentation de notre étudiante

Hélène (23 ans) est une étudiante en Relations Internationales à l’UCL. Elle a eu l’opportunité de partir pendant son bachelier à Baltimore (USA) pendant un quadrimestre lorsqu’elle étudiait à Saint-Louis et réitère l’expérience pour un quadrimestre à Bologne (Italie) dans le cadre de son master à l’UCL.

Nous lui avons posé quelques questions :

Comment t’es-tu renseignée sur la destination, les activités locales, etc ?

Pour plus ou moins chaque destination, il y a des forums ou des pages Facebook, j’ai donc été voir. On peut poser toutes les questions qu’on veut et on reçoit en général des réponses assez rapidement. Cela permet déjà de rentrer en contact avec certaines personnes et d’échanger quelques infos. Ça rassure dans une certaine mesure.

J’ai surfé sur le site de mon université et de la ville. Je suis aussi allée voir sur Tripadvisor les commentaires des touristes et les différentes activités. Ça donne une bonne impression de l’ambiance de la ville.

J’ai également demandé au bureau des relations internationales de mon université les rapports des étudiants qui sont partis les années précédentes dans les mêmes destinations que moi. On peut y trouver des bons plans, des conseils, les chose à faire et à ne pas faire.

Comment t’y es-tu prise pour trouver un logement ?

Au Etats-Unis il y avait un campus, donc tout était encadré par l’administration de l’école. Pour d’autres destinations les possibilités sont souvent plus larges : il est possible de louer un appartement, une chambre, aller dans un foyer d’étudiant, etc.

Pour trouver un bon plan, il faut aller farfouiller sur les réseaux sociaux ! Mais l’université d’accueil peut beaucoup aider : soit elle a des logements à disposition, soit elle renvoie vers des agences immobilières.

Par exemple pour l’Italie mon université d’accueil m’a renseigné une association d’étudiants qui aident les Erasmus à trouver un logement. Je les ai contacté mais je me renseigne par ailleurs au cas où. J’aimerais trouver un logement avant de partir, c’est très confortable. On arrive et il suffit de déposer ses affaires ; c’est plutôt rassurant. Si je ne trouve pas je partirai quelques jour avant le début des cours, je dormirai dans un hôtel ou dans une auberge de jeunesse le temps de visiter quelques apparts. Beaucoup de gens fonctionne comme ça,car ça permet de choisir son quartier, voir si on est pas trop loin de sa faculté et de rencontrer ses futurs colocataires, etc.

Comment as-tu choisi ton moyen de transport ?

Pour les Etats-Unis je n’avais pas trop le choix : c’était l’avion. Pour des destinations proches j’imagine que certains y vont en train ou les parents les conduisent en voiture.

Pour l’Italie j’hésite encore entre les low cost ou le ticket b-student (Brussels Airlines). Pour un forfait de 199€, vous avez droit à 2 fois 23kg en soute, une date de retour flexible et 20 % de réduction pour 5 billets pour votre famille ou vos amis. C’est plutôt intéressant

Comment as-tu estimé ton budget ?

Pour les Etats-Unis, j’avais demandé les rapports des étudiants qui étaient partis les années précédentes. On y trouvait une estimation de budget et j’ai convenu d’un budget avec mes parents. Mais toutes les familles ne fonctionnent pas de la même façon. Si on veut se faire plaisir, mieux vaut prévoir plus que les frais de logement et de nourriture car les sorties et les city trips sont tentants dans un pays qu’on ne connaît pas !

Pour l’Italie, c’est complètement différent, je reçois une bourse Erasmus. Ça aide, mais évidemment ça ne couvre pas tout ! J’ai donc pris un job d’étudiant pour être à l’aise et voyager un peu pendant que je suis sur place.

As-tu ouvert un compte bancaire sur place ?

Etant donné que je partais moins de 6 mois, je n’ai pas ouvert de compte dans le pays car les frais d’ouverture et de clôture de compte peuvent être supérieurs aux commissions. Pour les USA, j’ai donc pris une carte de crédit pour payer dans les magasins. Pour retirer de l’argent, j’avais demandé à ma banque d’activer ma carte maestro pour les USA.
Pour l’Italie la maestro suffit mais je prends une carte de crédit au cas où.

Student-FRAs-tu pris une assurance avant de partir ?

Oui ! C’est fortement conseillé.
Je suis abonnée chez Europ Assistance via le contrat Prestige de mes parents mais j’ai découvert le contrat Student qui offre des garanties beaucoup plus adaptées à ce genre ce voyage comme le remboursement des frais médicaux, le remboursement des frais d’études en cas d’interruption pour raisons de santé et la responsabilité civile.
Je crois que je vais y souscrire pour l’Italie !

 

Tu désires partir à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou du programme Erasmus ? Le liens suivants pourront t’aider:

- EF (Education First)
- BIJ (Bureau International Jeunesse) 

Lis aussi l’article :

“Les petis problèmes des étudiants Erasmus” et

- Comment trouver un stage en Amérique latine?”

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>