La conduite automobile en automne

By Xavier Van Caneghem le 01/09/2015 in Mobilité
0
37

En automne, les conditions météo changent. Les automobilistes doivent pouvoir s’y adapter. Quelles sont les précautions spécifiques à prendre pour la conduite de la voiture en automne ? 

Ci-dessous, nous avons répertorié quelques conseils pour vous aider à passer un automne en toute sécurité au volant de votre voiture.

La luminosité change 

Les jours deviennent plus courts, l’intensité lumineuse du soleil diminue.
Il s’agit donc de “bien voir” et “d’être vu” :

  • Vos phares : Veillez à ce que les phares de votre véhicule soient en ordre (bien réglés) et en bon état de marche. Les ampoules des voitures font souvent les frais des premières périodes froides et humides. Faites-les remplacer dès qu’elles ne fonctionnent plus. Allumez-vos phares dès que la luminosité du jour diminue ou lorsque les conditions de circulation sont mauvaises (brume matinale, brouillard, pluie, tempête, …). 
  • Le soleil bas et aveuglant peut être extrêmement gênant, voire dangereux pour les conducteurs. Ayez à portée de main des lunettes solaires.
  • Voir les autres : Soyez vigilants par rapport aux autres usagers de la route (autos, motos, bicyclettes, piétons) qui sont moins bien visibles en cette période de l’année. Les statistiques des accidents prouvent que les mois d’automne sont ceux qui impliquent le plus d’accidents dus à un manque de visibilité.
    Il est donc aussi indispensable pour les (moto)cyclistes et les piétons qui circulent sur la voie publique de se faire voir par les automobilistes et de porter des vêtements réfléchissants. Cette règle est particulièrement de mise pour les écoliers sur le chemin de l’école
  • Des vitres propres : Nettoyez régulièrement vos vitres, tant à l’intérieur (buée, traces d’essuyage) qu’à l’extérieur (vitres sales suite aux conditions météo). Ne partez pas tant que la vue à travers vos vitres n’est pas parfaite, même celle des vitres latérales.

 Les conditions météo changent

  •  Le temps froid et humide peut générer du brouillard. Si c’est le cas, gardez vos distances et allumez vos phares antibrouillard.
  • La conduite : Si vous circulez sur des routes jonchées de feuilles mortes, soyez prudent et gardez ici aussi une distance de sécurité (p.ex. sur autoroute, une distance de 2 à 3 secondes par rapport au véhicule qui vous précède), ceci surtout par temps humide. Un freinage brusque sur une couche de feuilles mortes et humides peut facilement entraîner une glissade incontrôlable. Méfiez-vous de l’aquaplaning par temps de pluie.

L’hiver approche

Votre voiture est-elle prête?

  •  Avez-vous contrôlé l’état de vos pneus (gonflage, usure) ?
    Avez-vous songé au remplacement de vos pneus d’été en pneus d’hiver ?
  • N’oubliez pas de préparer votre véhicule à la saison froide et de faire les contrôles et révisions nécessaires avant le grand froid de l’hiver (batterie, freins, liquides de refroidissement, antigel, …).

mobilité

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>