Conduire dans des rafales de vent

By Xavier Van Caneghem le 02/12/2015 in Mobilité, Mobilité hiver, Site Web
0
16

Les pièges du vent

Qu’il souffle de face, dans le dos ou latéralement, un vent fort ou tempétueux peut être très dangereux lors de la conduite automobile. Soyez sur vos gardes lors de grosses rafales et suivez quelques conseils de sécurité.

Le vent et la voiture

  • Une voiture légère subira plus facilement les assauts du vent et sera donc plus vite déstabilisée que des calibres plus lourds. Il en est de même des véhicules plus hauts (p.ex. les fourgonnettes) ou des véhicules qui transportent des bagages sur le toit.
  • Les véhicules avec remorque ou les caravanes sont également très sensibles à l’effet du vent.
  • N’oubliez pas l’importance des pneus : seuls les pneus en bon état, adaptés aux conditions météorologiques et gonflés correctement vous garantissent une bonne tenue de route.

La prise du vent sur le véhicule

Les bourrasques et fortes rafales de vent (dépassant les 90 km/h) accompagnées ou non de pluie, leur orientation et leur force peuvent constituer un danger lors de la conduite automobile. Le véhicule peut soudainement rencontrer une pression latérale qui risque de le déstabiliser ou de le déporter. Voici quelques conseils pour faire face à la situation :

  • Réduisez votre vitesse.
  • Restez sur vos gardes afin de bien réagir non seulement à une soudaine rafale de vent mais aussi au comportement des autres usagers de la route (aussi des piétons !)
  • Tenez fermement votre volant afin de garder votre véhicule sur sa trajectoire.
  • Gardez une distance de sécurité par rapport au véhicule qui vous devance.
  • Si vous êtes dévié, réduisez votre vitesse et redressez le véhicule en fixant la trajectoire que vous voulez maintenir. Evitez les manœuvres brusques.
  • Si vous circulez sur l’autoroute : serrez à droite sur la première bande de circulation. Ceci vous permettra de garder une « marge de sécurité » si vous êtes déporté vers la gauche. 
  • Evitez si possible de dépasser les autres véhicules. Lors d’une rafale de vent, le véhicule que vous dépassez risque de se déporter vers vous. Tenez-en compte. Il en est de même lorsque vous croisez des véhicules en contresens. 
  • Le dépassement de poids lourds :
    En cas de fortes rafales latérales, un poids lourd qui se fait dépasser agira comme un écran. Lorsque votre véhicule sort de la zone frappée par le vent, il aura tendance à se rapprocher du poids lourd. Vous devrez donc rectifier sa trajectoire en vous écartant doucement et en créant un espace de sécurité entre les deux véhicules. L’effet contraire aura lieu lorsque vous quitterez la zone protégée du vent par le poids lourd. Votre voiture sera dès lors à nouveau exposée aux rafales et risquera de se déporter brusquement vers la gauche.
    Le même effet peut s’observer lorsque vous entrez dans un long tunnel et lorsque vous le quittez. 
  • Rouler dans une forêt ou sur une route dont les accotements sont surélevés peut procurer une protection par rapport au vent. Dès que cette protection naturelle disparaît, le véhicule risque d’être déporté. 
  • Les routes de montagne ou le long de la côte risquent d’être parmi les plus dangereuses lors de grosses rafales. 
  • Faites doublement attention si le revêtement de la route est glissant ou mouillé (aquaplaning). 
  • Si le vent devient tempétueux, mieux vaut – si possible – éviter de prendre la route. Consultez à ce sujet les avertissements météo. Evitez dès lors aussi de circuler dans des endroits où votre véhicule peut être frappé par des chutes de branches ou de tout autre objet emporté par le vent.

 

mobilité

Print Friendly

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>