Le baptême de l’air en parapente : je me lance !

By Pauline le 02/03/2015 in Air, Jeunes, Sport, Voyage
2
73

Le baptême de l’air en parapente se démocratise et attire de plus en plus de curieux.
Est-ce un baptême dangereux ?

Les vacances sont souvent l’occasion de se lancer dans de nouvelles expériences. Vous cherchez des sensations fortes ou désirez simplement en prendre plein la vue avec des paysages observés d’un point de vue différent ? Un baptême de parapente vous offrira une expérience inoubliable.

Le parapente, c’est quoi ?

Le parapente est un dérivé du parachute. Il permet la pratique du vol libre, ou en paramoteur, c’est à dire un vol propulsé par un petit moteur à hélices.

Dérivé du parachute… mais différent! Le vol en parapente se rapproche plus de sports aériens tels que le deltaplane. Il ne s’agit pas de se lancer d’un avion, mais de décoller d’une piste en pente.
La pratique du parapente nécessite de bonnes conditions météorologiques (vent modéré et ciel dégagé). Une brève course sur un terrain dénivelé vous permettra de vous envoler assis dans une selette, suspendu à une voile.

Un baptême de parapente est-il accessible à tous ?

Comme le dit la formule, le baptême est accessible à tous, “de 7 à 77 ans”.
Pour des baptêmes d’enfants, il est toutefois indiqué de privilégier les vols à faible vent, c’est à dire plutôt en début ou en fin de journée.

Dès l’âge de 7 ans, il n’y a plus de limite d’âge. Il ne faut pas bénéficier non plus d’une condition physique de grand sportif. Le baptême en parapente ne nécessite pas de certificat médical. Mais il est conseillé de tenir votre moniteur informé des contre-indications médicales connues, telles que des problèmes cardiaques ou une grossesse.
Le baptême en parapente est d’ailleurs aussi possible pour les personnes à mobilité réduite !

Et si j’ai le vertige?

Pas d’inquiétude:  pas de vertige en plein vol. La sensation de vertige apparaît lorsqu’il y a un repère avec le sol (horizontal ou vertical). Il n’est pas possible d’avoir un tel repère lorsqu’on vole en parapente. Vous éprouverez sans doute une légère angoisse avant le décollage, mais elle se calmera très vite dès que vous serez dans les airs.

Comment se déroule le baptême ?

parapente-biplaceLe baptême en parapente se fait en biplace. Vous décollerez et volerez accompagné d’un moniteur. En aucun cas vous ne volerez seul(e) !
La première étape est donc de trouver un moniteur. Pour cela adressez-vous toujours à des structures officielles (écoles de parapente ou de vol libre, ou encore des magasins spécialisés qui vous donneront des renseignements sur les baptêmes). Évitez de vous adresser directement à un moniteur sur un site de décollage. En suivant la filière officielle, votre baptême sera toujours couvert par une asssurance en responsabilité civile aérienne et en couverture individuelle accident.

Le jour du baptême

Le jour, l’heure et le lieu du rendez-vous peuvent être modifiés en fonction de la météo afin de garantir de bonnes conditions de vol et votre sécurité.

Un baptême dure en général une vingtaine de minutes mais prévoyez 2h par rotation.
Le budget ? Entre 50 et 100 euros. Le paiement se fait généralement après le vol.
Sachez qu’une prise en charge est prévue sur le site d’atterrissage.Vous serez donc ramené à votre véhicule.

Le baptême de parapente est-il dangereux ?

Le danger est quasi nul. Un baptême se fait toujours accompagné d’un moniteur en biplace. Ce moniteur est aguerri : il connaît son matériel, les sites qu’il survole, et il a généralement une expérience de plusieurs années.
Toutefois si cela peut vous rassurer, votre nacelle  (à laquelle vous serez suspendu(e) pendant votre vol) comprend un parachute de secours et un airbag.

Derniers conseils

Pensez à prendre des vêtements chauds. En vol ascensionnel, on perd 1°C tous les 100m. Donc couvrez-vous, même en été !
Le port de chaussures montantes est indispensable pour protéger vos chevilles en phase de décollage mais surtout d’atterrissage.
Enfin, vous serez dans l’obligation de porter un casque. Prenez-le à votre taille et fixez-le le bien.

Où faire son baptême ?

Il est généralement possible de pratiquer le vol en parapente un peu partout dans le monde. Votre choix dépendra des paysages que vous désirez survoler.
En Belgique plusieurs sites de vol sont répertoriés proposant autant de choix pour un baptême. Mais vous pouvez aussi envisager d’effectuer votre baptême en France, en Italie ou en Espagne. 

Déployez vos ailes et bon vol !


Voyez aussi les articles du parapentiste Thomas de Dorlodot dans notre dossier Voyages et aventures”

.
voyage
.
Photo : ENCIK KOPI O / Shutterstock.com

Print Friendly

2 Commentaires

  1. Grenier Alain 30/07/2015 Réponse

    Je suis moi-même parapentiste en Belgique et membre de la Fédération Belge de Vol LIbre (FBVL.be). En tant que Président de club, nous organisons chaque année un petit séjour pour nos membres au lac d’Annecy (Hte Savoie). Voilà une belle région pour y découvrir le parapente, soit via un vol en bi-place avec un moniteur agréé (il y a quelques bonnes écoles à Talloires -Passagers du vent et Grands Espaces) ou alors via un stage d’initiation avec une école belge ou française. Allez bon amusement et n’oubliez pas votre assurance chez Europ’Assistance pour les petits ou les gros bobos. Moi je dis merci Europ’Assistance pour déjà avoir dû faire appel à leur aide.

  2. Jeremie 02/06/2016 Réponse

    ça sent l’adrénaline! On n’a pas encore fait cette expérience mais peut être pendant cet été car on partira en Belgique. J’avoue que je suis un peu tenté vu la vidéo

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>